BIO

Version court-métrage…

392969110741964

Journaliste de métier, j’ai commencé ma vie professionnelle comme reporter radio en écrivant ponctuellement des piges pour la presse écrite (Libération, L’Humanité, Elle, Femme actuelle). Puis j’ai été rédactrice en chef d’une revue destinée aux maires ruraux. Depuis 2000, je participe comme auteure à la conception et à la fabrication de manuels scolaires pour la maison d’édition Klett Verlag, basée à Stuttgart. J’écris aussi des histoires et des BD pour les jeunes qui apprennent le français en tant que langue étrangère.

 

… Version moyen-métrage…

394285360610339Je préfère vivre à côté, en marge, plutôt qu’habiter au cœur d’une métropole comme Lyon, tout au bout du métro. J’adopte souvent ce point de vue quand je raconte une histoire. J’aime observer la vie autour de moi. Les gens, les lieux, les objets, les paysages. Je pars toujours du réel et mon imagination s’emballe. Journaliste de formation, j’ai choisi la fiction pour parler de ce qui se passe autour de moi. Je me figure de minuscules fragments de réalité qui se dispersent puis convergent pour créer des personnages et leurs mondes. Je passe mes journées à écrire toutes sortes de textes. Des romans pour des enfants et des adolescents qui, je l’espère, les partageront avec leurs aînés. Des manuels scolaires, des romans et des BD pour des jeunes qui apprennent le français comme langue étrangère. J’aime quand les livres passent de main en main et se transmettent d’une génération à l’autre. Je m’intéresse aussi à l’écriture cinématographique et, en particulier à l’adaptation de livres à l’écran.

 

Version long métrage…

IMG_0098Je suis née dans le nord de la France au début des années 70.

Toute ma famille est chti. J’adore les briques rouges, les moules-frites, les gauffres sèches de ma grand-mère, le persil de son jardin, la tarte à la cassonade, le ciel mouvant et la mer du Nord…

J’ai passé mon enfance à Nice. A l’école du Port, je faisais de la voile et je visitais des champs d’oliviers. De cette époque, je garde le bonheur immense de 310925088946367 (1)me baigner dans la mer, le goût de la socca, des kakis, des sardines, du fenouil… de tous les fruits et de tous les légumes. La vue d’une branche de mimosa m’émeut profondément et le parfum des arums m’enivre.

Mon adolescence à Lyon jusqu’au début des années 90 d’abord dans le quartier Monplaisir puis à deux pas du métro Foch dans le sixième arrondissement.

IMG_0341Lyon où j’ai passé mon bac, mes deux années de classes prépa au lycée Edouard Herriot. Lyon que j’ai détesté et que j’aime tant aujourd’hui… Bizarre, la vie !

J’ai presque vingt ans quand je pars un mois sillonner seule l’Allemagne de l’Est qui n’est plus vraiment la RDA et qui n’appartient pas encore à l’Allemagne… Un voyage initiatique, une immersion riche, un peu folle et parfois douloureuse. Je rencontre une infirmière, des ouvriers, des femmes pasteurs, des anciens de la Stasi (la police politique de la RDA) reconvertis dans la banque, des ingénieurs, un ex-responsable politique devenu entrepreneur, des profs, des jeunes comme moi…

Finalement, je reste un an en Allemagne, mais à l’autre extrémité du pays. Exactement à Saarbrücken, tout près de Metz. Je valide une licence franco-allemande à l’université de la Sarre. Je fais néanmoins un voyage au Japon que je découvre pendant un mois à nouveau en solitaire… L’année d’après, je poursuis mes études à Paris où je passe ma maîtrise.

Retour aux sources en 1992. A l’Ecole de Journalisme de Lille, j’appartiens à la 68ème promotion. Tout un symbole.

Paris. Ma vie de journaliste commence.

IMG_1274

Mais très vite, Goma 1994, pour une parenthèse de quelques semaines dans le Kivu à deux pas du Rwanda ravagé par le génocide des Tutsis. Près d’un million de morts, la guerre, des camps de réfugiés surpeuplés. Je travaille pour une radio humanitaire. Une expérience qui met du temps à maturer. Vingt ans plus tard, j’écris encore sur ce sujet.

Goma 1Goma 2Goma 5

Je passe, plus tard, quelques années en Lorraine, à Nancy. Je travaille comme journaliste pour une grande radio nationale et j’écris de temps en temps pour des journaux et des magazines parisiens. La Lorraine m’a beaucoup touchée. J’y reste attachée.

Retour à Paris pour plusieurs années. Je continue à travailler comme journaliste et je commence à collaborer à la rédaction de manuels scolaires pour une maison d’édition allemande, Klett Verlag. J’écris des textes et des histoires en français pour des élèves qui apprennent notre langue !

Intermède à la campagne, dans le nord de l’Ain, entre Bourgogne et Rhône-Alpes, dans une petite ville avec beaucoup de brouillard l’hiver et des grues cendrées au bord des étangs. Premier roman « Dans la peau des arbres ».

IMG_6924

2012-2013, années charnière. Je participe à un atelier à la Fémis, l’école de cinéma basée rue Francoeur à Paris, à un autre à Turin à la Scuola Holden en Italie, fondée par l’écrivain Alessandro Baricco puis à une aventure totalement européenne avec le TorinoFilmLab qui m’emmène à Copenhague, en Bretagne et à Turin.

Aujourd’hui, après avoir passé les années 2013-2018 en lisière de Lyon, je vis en région parisienne, à quelques minutes de la capitale.

716868588352013

(Photos Isabelle Collombat©)